L'ancien hôtel-Dieu Banon
L'ancien hôtel-Dieu Banon

Actualités

L'exposition sur les objets issus de l'artisanat ouest africains de forge fonderie récupération a traversé la rue. Elle a quitté le rez-de-chaussée de l'ancien hôtel-Dieu pour s'installer dans la petite maison d'en face, brute de décoffrage elle aussi : murs en pierres, poutres, treillis soudés des anciens chantiers, caisses qui ont servi à rapporter d'Afrique les objets exposés On baigne dans la récupération !

Il  a plus de cinq cents objets dans l'expo : matériel agricole, pièces de rechange de charrues, ustensiles de cuisine, objets de la maison, pièces de rechange pour des mobylettes, baby-foot, des cuillers et fourchettes d'une étonnante finesse, en fonte d'aluminium, comme les marmites bien connues des Sénégalais, notamment, qui prétendent y faire le meilleur tiéboudien, en oubliant que ladite fonte d'aluminium est assez toxique, ..... 

On y trouve sans doute la plus petite chose en aluminium fondu en même temps que la plus grosse, avec d'une part le petit nécessaire pour se curer les ongles et se gratter les oreilles, et d'autre part l'énorme marmite ghanéenne utilisée au Burkina Faso par les préparatrices de la bière de mil. 

On y entre gratuitement toute l'année. La lumière y est solaire et faible. Nous cherchons un moyen économique d'éclairer l'expo, sachant qu'il n'y a pas d'électricité dans ce local. 

 

Jean Pierre Arlaud

Jean Pierre Arlaud comptait parmi les personnages qui ont marqué l'histoire récente de l'ancien hôtel-Dieu, ces dernières 37 années. Nous l'avions rencontré par hasard, l'été 1980, sur la place du village, un soir. Nadia, son épouse, et leurs deux fils, Blaise et Guillaume, avaient monté avec lui leur petit théatre itinérant. Un petit théatre pour rire, en trompe l'oeil, sans animaux en laisse ou en cage, avec des altères en papier maché, des fléchettes sans pointes, un ours sous un masque de marionnette, et tant d'accessoires qui ont enchanté le public. Au point que nous les avons invités à monter dans le vieux village et à faire un petit tour dans nos murs. Et l'aventure commencée ce soir là ne s'est plus arrêtée.

C'est donc l'histoitre de ce petit spectacle, rejoué le lendemain à Puyharas, puis des stages de marionnettes géantes commencées l'été suivant, et répété six années durant, des Fêtes du vieux village de Banon, entre 81 et 86, des soirées autour de la longue table de bois à hancy, la petite banlieue genevoise où ils habitent, du ski à Thônes et à La Clusaz, du Pin de Galles, près du Pradet, du pays dogon, au Mali, des bouts de film sur la préparation d'un de leurs spectacles, de Tommy, de Seydina, de Guillaume, l'enfant roi, Tadzio du Mort à Venise au Grand opéra de Genève, du mariage de Seydou à Dakar, des loukoums rapportés de Turquie, et puis de l'installation des marionnettes dans la salle d'exposition au rez-de-chaussée de l'ancien hôtel-Dieu, par Jean-Pierre, Nadia et Eric, il y a quelques années. 

Fin 2012, lors de la création de la montagne magique (voir ci-dessous), Jean-Pierre et Nadia n'étaient pas avec Caroline et Eric, car Jean Pierre était malade. Nous leur avons envoyé des photos et ils nous ont remerciés d'avoir ainsi redonné vie aux marionnettes.

Et puis Jean Pierre nous a quitté, en ce mois de décembre, emporté par ce foutu cancer qui emporte tant de nos amis et parents. Il reste présent dans la montagne magique au milieu des marionnettes et son souvenir n'est pas prêt de s'effacer de nos coeurs ni des murs de l'ancien hôtel-Dieu.  

Hébergeur du site

1&1 Internet SARL

7, place de la Gare

BP 70109

57201 Sarreguemines Cedex

Comment nous joindre

Ancien Hôtel-Dieu

Rue de l'ancien hôtel-Dieu

04150 Banon

Eric Silvestre 06 14 49 68 97 ericsilvestre@yahoo.fr,

Dominique Gros 04 92 73 27 66 /06 08 96 37 17 dg.banon@wanadoo.fr

Sylvie Blum blum.sylvie@gmail.com

Caroline Arrighi de Casanova caroline.arrighi@wanadoo.fr

Actualités

Les expositions de l'ancien hôtel-Dieu

L'installation des marionnettes géantes au rez-de-chaussée de l'ancien hôtel-Dieu ne cesse d'étonner les visiteurs. Il est vrai qu'il y a de quoi être surpris quand on se penche vers le petit bonhomme et que l'on plonge son regard dans le sien. Pour découvrir cet espace inattendu et magique.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ancien Hotel-Dieu de Banon