L'ancien hôtel-Dieu Banon
L'ancien hôtel-Dieu Banon

Les curiosités de la maison

La montagne magique

Le fenestron de l'expo "la montagne magique"

Au rez de chaussée de l'ancien hôtel-Dieu, et prochainement en face, dans la petite maison de Grégoire, celles et ceux qui résident dans les murs auront la surprise, au même titre que les passants qui se promènent dans le vieux village, de découvrir deux salles exceptionnelles, un peu suréalistes, peuplée d'animaux étranges, pour l'une d'elle, la Montagne magique, et chargée, pour l'autre, d'objets issus de l'artisanat de forge fonderie ouest africain. Deux expositions assez exceptionnelles qui forcent l'intérêt et l'admiration des visiteurs.

Les marionnettes géantes ont été fabriquées lors des stages de marionnettes géantes animés par
Nadia et Jean Pierre Arlaud, dans le cadre de l'association Récréation, entre 1981 et 1986. Les thèmes choisis étaient liés à la nature : le dragon pour le feu, l'oiseau pour l'air, la pieuvre pour la mer, la chenille pour les insectes, etc. Une parade était organisée chaque année, dans le cadre de la Fête du vieux village. Elle partait du bas du village, place de la République, et arpentait les ruelles jusqu'en haut du vieux village. Une marionette géante qui annonçait le thème de l'année ouvrait la marche, portée par 5 ou 6 personnes, suivie de petites marionnettes fabriquées par les stagiaires, sur le même thème. Il y avait des flambeaux, des centaines de personnes, et une très belle ambiance.

Pour avoir une petite idée de ce qui se passe derrière le fenestron de la photo ci-dessus, ouvrez le dossier ci-dessous. Vous serez surpris ! 

Chroniques 6.pdf
Document Adobe Acrobat [871.1 KB]

L'exposition d'objets de forge fonderie

L'exposition sur les objets issus de l'artisanat ouest africains de forge fonderie récupération a traversé la rue. Elle a quitté le rez-de-chaussée de l'ancien hôtel-Dieu pour s'installer dans la petite maison d'en face, brute de décoffrage elle aussi. Les objets sont posées sur les caisses qui ont servi à les rapporter d'Afrique. On baigne danbs la récupération !

On y entre gratuitement toute l'année.

L'exposition dans ses nouveaux murs

Les objets de forge fonderie sont des produits issus d'un artisanat très particulier que l'on trouve dans la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest, et dans de nombreux pays à travers le monde. Un artisanat basé sur la récupération, la débrouille, l'imagination. Les artisans viennent du monde rural. Ce sont des forgerons pour la plupart, castés, bien souvent, maris des potières, propriétaires du feu. Ils ont émigré vers les villes pour des raisons économiques, mais se tiennent à la périphérie de celles-ci, rejetés souvent, "déguerpis", parfois, vers des zones éloignées. Ils n'en demeurent pas moins très utiles dans la mesure où ils approvisionnent le marché urbain (pauvre) avec des produits de première
nécessité dont les versions importées sont trop coûteuses.

Cette exposition compte plus de 500 objets de quotidien, pour la maison, pour l'agriculture, pour l'élevage, et quelquers pièces dites d'import substitution, de fabrication locale, et qui permettent d'éviter d'importer les mêmes au prix fort.

La salle de jeu

La salle de jeu est située dans la Maison des soeurs, dans une pièce où les stagaires prenaient les repas, où Gilles et Eric avaient installé leur menuiserie, où les bonnes soeurs donnaient des cours de cathéchisme, où il a dû se passer toute sorte d'autres choses et où, enfin, aux 17ième siècle et 18ième siècle, des barbiers puis des chirurgiens exerçaient la médecine et la chirurgie dans ce qui était alors l'hôpital de Banon.

La salle de jeu compte un grand nombre de jeux anciens, autour d'un billard à palets, dont l'origine et la règle du jeu restent inconnus. Il y a aussi un billard américain, à trous, moins intéressant que le billard français, certes, mais bon, il est là, c'est déjà pas mal. Il y a aussi "Tonton", assis dans son coin, qui veille et s'occupe des cannes de billard.

La salle de jeu a connu de grandes et belles heures à l'occasion des "soirées tripot" qui se sont tenues, le plus souvent, en plein hiver.

Comment nous joindre

Ancien Hôtel-Dieu

Rue de l'ancien hôtel-Dieu

04150 Banon

Eric Silvestre 04 92 73 22 83 / 06 14 49 68 97 ericsilvestre@yahoo.fr,

Dominique Gros 04 92 73 27 66 /06 08 96 37 17 dg.banon@wanadoo.fr

Sylvie Blum blum.sylvie@gmail.com

Caroline Arrighi de Casanova caroline.arrighi@wanadoo.fr

Actualités

Notre ami Jean-Loup Rivière nous a quittés, emporté par un cancer fulgurant.

 

Son amie journaliste Laure Adler lui rend hommage dans Libération ce mercredi 28 novembre.

"Il avait toujours le sourire aux lèvres. Il était discret, taiseux, élégant. Avec lui, parler de théâtre était un enchantement. Jean-Loup Rivière vient de mourir d’un cancer fulgurant à l’âge de 70 ans. Figure incontestée du monde du théâtre, il fut metteur en scène, directeur de revues de théâtre dont l’Autre Scène et les Cahiers de la Comédie-Française, enseignant au Conservatoire National Supérieur de Paris et à l’Ecole normale supérieure de Lyon, homme de radio à France Culture à l’atelier de création radiophonique et auteur de livres importants sur l’acteur, sur les séries télévisées qu’il trouvait imprégnées pour certaines d’entre elles de théâtre. Il avait publié un essai remarquable sur l’amour du théâtre comme ouverture au monde intitulé Comment est la nuit ? aux éditions de l’Arche."

https://next.liberation.fr/culture/2018/11/26/avec-jean-loup-riviere-tout-etait-theatre_1694386

Les expositions de l'ancien hôtel-Dieu

L'installation des marionnettes géantes au rez-de-chaussée de l'ancien hôtel-Dieu ne cesse d'étonner les visiteurs. Il est vrai qu'il y a de quoi être surpris quand on se penche vers le petit bonhomme et que l'on plonge son regard dans le sien. Pour découvrir cet espace inattendu et magique.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ancien Hotel-Dieu de Banon